Aqmi – Lazarevic : un échange qui enfonce le Polisario

AQMI/POLISARIO : La libération d’un membre du Polisario dans le cadre de l’échange contre l’ex-otage français Serge Lazarevic, embarrasse le polisario algérien qui cherche à masquer ses liens avérés avec les groupes terroristes dans le Sahel.

En tout, les autorités maliennes ont libéré quatre djihadistes qui étaient détenus au Mali pour des activités terroristes en échange de l’otage français. Lors des négociations, Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) a insisté pour la libération du militant du Polisario Habib Ould Mahouloud avec trois autres combattants: Mohamed Aly Ag Wadoussène, Haïba Ag Achérif, ainsi qu’un djihadiste tunisien, Oussama Ben Gouzzi. Cet échange corrobore les rapports faisant état de nombreuses connexions entre les groupes terroristes du Sahel et le Polisario, le Front parrainé par l’Algérie qui revendique l’indépendance de la région du Sahara occidental. Les doutes sur les conditions de la libération, le 9 décembre, de Serge Lazarevic, après trois années de détention par Aqmi, avaient été finalement balayés par le ministre malien de la Justice. Le ministre Mohamed Ali Bathily a en effet reconnu, vendredi, que la libération de Serge Lazarevic était intervenue dans le cadre d’un échange de prisonniers, effectué à la demande de la France.

Les vives protestations des ONG de défense des droits humains contre cet échange n’ont pourtant pas entamé le mutisme gêné de Paris. Ni les condamnations de la FIDH, ni les accusations de l’Association malienne des droits humains (AMDH), n’ont reçu de réponse. Il est vrai que cette libération de djihadistes impliqués dans des actions terroristes, écorche les slogans de la lutte antiterroriste et discrédite davantage les efforts de la lutte contre l’impunité. Indigné, Amadou B. Téguété, le secrétaire général de l’AMDH, a tout de même tenu à dénoncer la libération de ceux qu’il a qualifiés de « bandits (faisant partie) des groupes armés qui ont attaqué l’Etat malien ».

Source : polisario-confidentiel.com

Laisser un commentaire

Please wait...