CORCAS : Une délégation sahraouie participe aux travaux du Conseil des Droits de l’Homme à Genève

CORCAS : Les provinces du sud du Maroc sont accessibles  à tout moment à toutes les délégations officielles des Nations-Unies dans le cadre de leurs missions d’évaluation des droits de l’homme dans la région.

Les travaux du Conseil des Droits de l’Homme se poursuivent au palais des Nations à Genève. La promotion des droits de l’homme au Royaume du Maroc, notamment dans les provinces du sud, sont à l’ordre du jour.

Une délégation sahraouie représentant le Conseil royal consultatif des affaires sahariennes participe à ces travaux pour contrecarrer les allégations de l’Algérie et du Polisario quant au respect des droits de l’homme dans les provinces du sud du Royaume.

Après avoir rappelé les contours de l’initiative d’autonomie à octroyer à la région du Sahara ainsi que les évolutions connues au Maroc en matière de droits de l’homme depuis 1999 et reconnues par la communauté internationale, la délégation du Corcas a évoqué les violations systématiques et quotidiennes des droits de l’homme dans les camps de Tindouf perpétrées par les leaders du Polisario sous le sol algérien ; et de rappeler le refus catégorique de l’Algérie d’enregistrer, et donc recenser, les sahraouis retenus malgré eux dans ces camps.

Par ailleurs, la délégation du Corcas a rappelé le refus d’accès aux camps de Tindouf, depuis plus de dix ans, aux représentants onusiens des droits de l’homme ; et de rappeler qu’au contraire de ce que propage les parties adverses, le territoire des provinces du sud du Maroc est accessible à tout moment à toutes les délégations officielles des Nations-Unies dans le cadre de leurs missions d’évaluation des droits de l’homme dans la région.

Il est à noter que parmi la délégation sahraouie présente à Genève se trouve Mr. Moulay Ahmed Mghizlat, membre du Corcas.

Laisser un commentaire

Please wait...